Les « Moerakis Boulders » – des manchots et Dunedin

Mardi 27 octobre

DSC07181Il pleut très fort quand nous nous réveillons. La vue est totalement bouchée, impossible d’imaginer aujourd’hui le paysage de rêve que nous avions hier. Petit coup d’œil à la météo, il ne semble pas faire très beau à l’ouest du pays où je pensais aller. Ok, nous irons donc à l’est du coté de Dunedin. Les distances sont grandes, 300 km hier, environ autant aujourd’hui, mais à la différence de l’Australie le paysage n’est pas du tout monotone et je ne sens pas les kilomètres. Sur le bord de la route plus de kangourous morts mais des lapins et des opossums (également morts).

DSC07184Premier arrêt : les Moerakis Boulders. Les pierres sont parfaitement lisses et arrondies de 50cm à 2 mètres de diamètre. Mais d’où viennent t-ils. Il y a pleins d’explications plus farfelues les unes que les autres :

  • ce sont des œufs de dinosaures prêts à éclore (d’ailleurs certains qui sont éclatés renferme une sorte de liquide jaune fossilisé)
  • des œufs d’extraterrestres qui n’auraient pas pu éclore
  • des boules de feu tombées du ciel

DSC07190 DSC07191 DSC07192 DSC07204

Bon, d’après mes lectures, les scientifiques penchent plutôt vers des dépôts de calcite autour de noyaux de boue fossilisés (moi je suis sure que c’est des œufs de dinosaures et Max est d’accord avec moi !).

DSC07199 DSC07213 DSC07219 DSC07222 DSC07226 DSC07236 DSC07190

L’endroit n’est pas très grand et quand Max a terminé de sauter sur toutes les roches nous remontons vers le van. Petit arrêt au café pour faire remplir notre gourde d’eau. C’est un français au comptoir, je lui demande s’il y a d’autre chose à visiter autour. Il me conseille d’aller vers le phare de Katiki où il est possible d’observer des otaries et parfois des manchots. Sauf que pour aller jusqu’au phare il faut prendre une route non goudronnée, ce qui est plus ou moins interdit dans mon contrat de location. J’hésite… Finalement j’appelle la compagnie : mon interlocuteur m’autorise à prendre la route vu qu’elle fait moins de 12 km aller retour. Pas très rassurée, j’y vais. La route est bonne mais les pentes très raides, je me demande comment nous allons remonter au retour avec Mastodonte…

DSC07239Arrivés au phare nous devons descendre quelques centaines de mètres pour arriver près de la plage où nous voyons une otarie, puis 2, 3, 4 … 11 en tout. C’est qu’elles se confondent avec les rochers et ne sont pas faciles à voir du premier coup. Elles paressent, heureuseDSC07254s, au soleil les veinardes. Max, ce coquin, me pince le gras du ventre et m’appelle « grasse otarie » : trop gentil le petiot ! Par contre aucun manchot. Nous allons un peu plus loin et là nous voyons plus loin sur la plage un manchot ! Je sautille de joie. Mon premier manchot ! DSC07245Nous l’observons avec les jumelles, interdiction d’approcher les animaux à moins de 5 mètres. Nous flânons un peu, il fait beau et la vue est belle. Nous remontons tranquillement quand d’un coup nous apercevons à moins de 2 mètres de nous un couple de manchots ! Nous sommes juste séparés d’eux par un grillage. L’un d’eux porte une brindille dans le bec : ils construisent leur nid. Nous les suivons quelques minutes.

DSC07263

Nous retournons au van, c’est que nous avons encore de la route et la suite de l’évaluation de français (quand on aime on ne compte pas !).

Nous arrivons vers 18h30 à Dunedin. C’est une grande ville, la 5ème du pays. Trop tard pour le camping, mais heureusement il y a deux parking en villes qui tolèrent les campervans. Max fait un peu la tête : « quoi ! Nous allons dormir dans la rue ??? ». Ben oui, y a un début à tout, sauf qu’avec notre van de luxe, dès que nous avons tiré les rideaux, nous sommes comme à la maison !

Mercredi 28 octobre

Réveil glacial comme d’habitude… Pas le courage de faire le petit déjeuner dans le van donc nous mangerons en ville. En sortant du van je vois que le garage à coté de notre place de parking, par acquis de conscience je leur demande si mon véhicule dérange. Réponse : eux non mais c’est un stationnement « 10 minutes max », donc en restant la plus longtemps je risque une amende. Arghhh. Nous tournons dans la ville à la recherche d’une place où nous avons le droit de rester plus de 10 minutes et assez grande pour le van. Résultat de l’équation : rien ! Je trouve juste une place payante pour 2h maximum. Bon et bien petit déj et visite de la ville en 2h et c’est parti !

DSC07267Nous commençons par un petit déjeuner irlandais (hors de prix ! 23$), il nous reste ensuite une petite heure, rapide tour de la place puis nous allons voir la gare de style « Edwardien » (si ça vous dit quelque chose). DSC07270La ville doit sa richesse (passée) à la ruée vers l’or qui à la fin du 19eme siècle attira des immigrants du monde entier. Bon aujourd’hui plus d’or mais une ville très sympa. Après la gare nous finissons la visite de la ville par le musée. La encore très éclectique, il y a un peu de tout. J’ai même la chance de pouvoir essayer une robe à la française avec un panier à baleine. Max lui est fasciné par un jeu Atari de mon enfance (préhistorique selon lui).

DSC07271 DSC07273 DSC07278  DSC07288 DSC07289

2 réflexions sur “Les « Moerakis Boulders » – des manchots et Dunedin

  1. Pour moi, ce sont des oeufs d’extraterrestres … ;o)
    Vous avez trouvé une soucoupe volante dans les parrages – c’est pratique pour faire le tour du monde :o)
    Bon courage,
    Martin

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s