Antarctique: derniers jours en mer et retour à Ushuaia

Dimanche 13 décembre

Deux jours de mer et le passage de Drake nous séparent d’Ushuaia. Le passage de Drake est un large bras de mer qui sépare l’extrémité sud de l’Amérique du Sud et l’Antarctique, entre le cap Horn en Terre de Feu et les îles Shetland du Sud en Antarctique. Il relie l’océan Austral, le sud-est de l’océan Pacifique et le sud-ouest de l’océan Atlantique (mer de la Scotia). C’est une des zones maritimes qui connaît les pires conditions météorologiques à cause des courants froids qui remontent du Pôle vers le nord et qui rencontrent à cet endroit les masses d’eau équatoriales plus chaudes. C’est un passage très redouté des marins et des passagers… Et bien pas de nous, nous avons une mer d’huile !

Le matin Rodrigo nous donne une conférence passionnante sur les baleines et en fin d’après midi toute l’équipe de naturaliste nous donne le récapitulatif de tout ce que nous avons vu en Antartique. Et c’est là que se passe quelque chose d’extraordinaire…

Sur ce type de navire, il est de coutume que le commandant donne deux repas de gala, un pour le début de la croisière et le deuxième pour nous dire « au revoir ». Max depuis le début rêve d’être invité à sa table et j’ai beau lui dire que c’est plutôt des gens riches/connus/ où ayant déjà fait des dizaines de croisière avec le Ponent qui sont invités, il continue d’espérer voir le carton d’invitation dans notre boîte aux lettres… et encore aujourd’hui rien ! Nous avons d’ailleurs déjà réservé une table avec nos amis : Elodie et François, Isabelle et Jean François, Aude et Pierre. Alors lorsque Jessica, la chargée de relation, s’approche de François pour lui demander s’il veut dîner à la table du commandant ce soir, celui-ci, très surpris, lui répond que lui et Elodie sont déjà pris… Jessica lui dit alors que nous sommes en fait tous invités !!! C’est un vrai choc pour nous tous et pour moi un problème car c’est « tenue de gala » et cela ne fait pas partie de mon « équipement » à bord ! La seule robe que j’ai est complètement fripée et le cocktail débute dans une heure… Max, lui, n’est pas courant et nous décidons de ne rien lui dire pour lui faire la surprise.

Je cours donner ma robe à repasser, je me jette sous la douche, puis séance maquillage et vernissage des ongles des mains et des pieds (les seules chaussures qui vont avec ma robe d’été sont mes sandales… d’été !). Puis je pars récupérer Max à la Wii pour qu’il passe sous la douche en inventant je ne sais plus quoi. Ma robe est livrée quelques minutes avant le début du cocktail et finalement nous sommes prêts à l’heure : ouf (Max qui n’a pas de tenue de gala a mis le polo du Ponent que je lui ai offert pour St Nicolas).

DSC01209

Lorsque c’est finalement notre tour de serrer la main du commandant, celui-ci dit à Max : « on se voit à ma table ce soir ! ». Max reste devant lui sans voix. J’explique au commandant qui est un peu interloqué que Max n’est pas au courant. Et Max qui est enfin revenu de sa surprise nous montre son plus beau sourire : il est HEUREUX.

Pendant le cocktail, tout l’équipage va sur scène afin que l’on puisse les applaudir, le commandant fait un petit discours pour tous les remercier. Le commandant les regarde, puis dit « Attendez, il manque un matelos, le plus jeune, le petit moussaillon ». Et alors il appelle Max sur scène. Max se lève comme sur un nuage, il rejoint le commandant qui au nom de tout l’équipage lui offre une gravure de l’Australe. Je suis émue au delà des mots.

Et le cela continue avec le repas. Je n’en reviens pas, la table de mes rêves : tous mes amis et le commandant Olivier Marien. La conversation est fluide et lorsqu’il est temps de trinquer avec le commandant Max lui lance « Santé, mais pas des pieds ! »… arghhhh (merci Pierre le clown !!). Nous avons aussi le droit à la farandole des serveurs qui tous en même temps soulèvent les cloches. Le dessert aussi est personnalisé.

DSC01257

Ce n’est pas aujourd’hui que je vais redescendre de mon petit nuage !!

La soirée se termine par un « tombé moquette »…

14 décembre

Dernier jour en mer… Le commandant nous réveille à 7h, nous sommes en vu du Cap Horn ! Tout le monde sur le pont !!

N-1208

C’est étrange d’approcher cet endroit mythique sur une mer d’huile.

N-1209

J’ai une boule au ventre à l’idée de quitter bientôt mes amis et cet équipage si agréable. Mais pas le temps de m’apitoyer sur mon sort : à 9h conférence sur l’expédition Scott, puis nous devons rendre nos gilets de sauvetage et nos bottes. Juste le temps de faire les valises et c’est au tour de Daphnée de nous présenter son hivernage sur la base française en Antarctique de Dumont D’Urville.

En début de soirée est organisé le tirage de la tombola et c’est à Max que revient l’honneur de tirer le ticket gagnant… qui n’est malheureusement pas le sien ! Il est très déçu mais la bruxelloise qui a gagné est elle très heureuse.

Le soir avec Max nous dinons avec nos amis, je suis tellement nouée que je n’arrive pas à manger.

L’Austral Arrive à Ushuaia vers 21h et après le dîner nous partons boire un verre en ville. Le Dublin est le seul bar ouvert et c’est celui où l’on retrouve une grande partie de l’équipage. C’est un vrai sauna et nous n’y restons pas. J’en profite pour repérer où se trouve mon « futur » appartement. Pas très loin du port mais en haut d’une pente : je prendrai donc demain un taxi.

DSC01337

Vers 23h30 nous retournons au bateau juste à temps pour prendre un dernier verre et danser quelques minutes : à minuit le bar et la piste de danse ferment…

DSC01339

15 décembre

Réveil à 6h, j’ai rendez-vous pour un dernier petit déjeuner avec Aude et Pierre. Nous sommes très tristes de nous quitter. Puis c’est au tour d’Isabelle et de Jean François de s’en aller. Les derniers à nous dire au revoir sont Elodie et François.

Avec Max nous nous retrouvons seuls à bord. Nous laissons nos valises sur le bateau et partons faire un tour en ville. Il est 9h et tout est fermé. Nous sommes comme deux âmes en peine. Nous retournons sur le bateau où nous avons la surprise de retrouver Samantha et Pierre-Emmanuel qui ont un avion dans l’après-midi : de les voir nous remonte un temps le moral.

A midi nous quittons définitivement le bateau, le cœur très lourd. Un taxi nous dépose à notre appartement qui est loin d’être aussi cosy que notre beau navire.

L’après midi passe lentement, ni moi ni Max n’avons le moral, chacun verse beaucoup de larmes : nos amis nous manquent déjà horriblement et nos amis et famille de France et de Belgique aussi.

DSC01349

Tout me paraît terne, que faire après un si fantastique voyage ? J’ai juste une réservation pour 4 jours ici et je n’ai aucune idée où aller après. Heureusement nous devons retrouver Mymy et Luca à El Calafate le 24 décembre mais d’ici la et surtout après où aller ? Que faire ? Je me rends comte que ce qui nous manque le plus c’est les contacts humains mais justement c’est une chose qui ne se réserve pas sur booking.com.

Nous allons nous promener en ville mais au loin l’Austral qui est encore là nous nargue. Nous rencontrons aussi quelques membres de l’équipage. C’est trop dur, nous rentrons et je passe la fin de la journée à téléphoner à ma famille et à mes amis (pour me faire réconforter…).

3 réflexions sur “Antarctique: derniers jours en mer et retour à Ushuaia

  1. Quelle merveille ce récit. !!! Je me figure très bien Max et toi ,et cela me rend heureuse.quel bonheur de savoir Max aimé de tout l’équipage, et quel honneur d’avoir été invités a la table du commandant . Vous étiez au paradis ,c’est difficile de revenir sur terre. !! Heureusement Myriam et Lucas vont vous aider. Gros bisous à tous les quatre,et n’oubliez pas les Dinosaures. !!!!! MAMINA

    J'aime

  2. B Le lun. 28 déc. 2015 à 10:31, Jeanne Rabinovitch-parel a écrit :

    > Quelle merveille ce récit. !!! > Je me figure très bien Max et toi ,et cela me rend heureuse.quel bonheur > de savoir Max aimé de tout l’équipage, et quel honneur d’avoir été invités > a la table du commandant . > Vous étiez au paradis ,c’est difficile de revenir sur terre. !! > Heureusement Myriam et Lucas vont vous aider. > Gros bisous à tous les quatre,et n’oubliez pas les Dinosaures. !!!!! > MAMINA > > Le sam. 26 déc. 2015 à 23:08, vivre l’aventure <

    J'aime

  3. Je suis d’accord avec ta maman. Vous avez passe un moment inoubliable: des amis, des baleines, de la bonne nourriture, etc… Dommage que je ne puisse etre la pour te remonter le moral mais tu peux toujours telephoner. Je suis de retour a Chicago le 4 Janvier et je ne travaille pas avant le 20!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s