Patagonie: El Chaltèn

19 décembre

Nous quittons Ushuaia à 9h du matin et après un peu plus d’une d’avion et 3 heures de bus (paysages de Patagonie superbes) nous sommes en début d’après-midi à El Chaltèn.

C’est une toute petite ville entourée de montagnes. Tout de suite je m’y sens bien. Notre hôtel est simple et propre, l’hôtesse très accueillante me montre toutes les randonnées que nous pouvons faire autour. Je n’ose pas lui dire que j’ai surtout envie de ne rien faire…

DSC01469

J’arrive quand même à me motiver (et à motiver Max) pour aller visiter le village et faire une petite randonnée. A peine 4 minutes après être partis nous sommes déjà assis devant une glace : chocolat andin pour moi et banana split pour Max. Nous repartons. La balade est courte et très sympa, le village également. Nous faisons aussi le tour des 3-4 supermarchés, ils sont tout petits et avec très très peu de choses : nous sommes loin de tout ! Je trouve quand même de quoi faire des pâtes au thon. Au retour nous repassons chez le glacier reprendre chacun une boule de glace : exactement les mêmes parfums!

20 décembre

Le temps est idéal pour faire une grande rando ! Direction la Laguna Torre. Quand je dis à Max qu’elle fait plus de 20km, il fait un peu la tête mais comme d’habitude, dès qu’on est sur le chemin c’est lui qui part devant !

La balade est très agréable, alternant montées raides avec des faux plats caillouteux, rivières et toujours au loin la vue magnifique sur le glacier. Il nous faut environ 3 heures pour arriver au lac où nous avons la surprise de voir de petits icebergs. D’ailleurs si sur le chemin il faisait bon (j’étais en tee-shirt), ici il fait vraiment froid, je suis contente d’avoir emporté mon duvet et ma veste coupe vent !

Le retour nous prend un peu plus de 2 heures, le temps a changé et le vent c’est levé. Quand nous arrivons chez le glacier, nous prenons chacun une grosse glace… puis une deuxième (encore plus grosse) !

En retournant vers notre hôtel nous tombons sur un camion/bus très bizarre : le « Rota hotel », immatriculé en Allemagne. Je suis curieuse et je m’approche du conducteur et d’une dame qui semble être la resposable. Je leur demande ce qu’est ce camion étrange. Rita, la guide, m’explique que c’est un bus/hôtel, la journée les passagers sont dans le bus et la nuit ils dorment dans la remorque. Elle nous fait même visiter : Il y a trois étages de mini cabines de 1 ou 2 personnes, elle font environ 1m de haut, 70 ou 140 cm de large (individuelle ou double) et 2m de long (chaque fenêtre correspond à un lit!). Franchement je serais claustrophobe dedans. Pourtant il semble que cela plait car certains passagers en sont à leur 50ème voyage !! Ce type de bus/hôtel existe dans plus de 100 pays. La moyenne d’âge est d’environ 70 ans et Rita me dit que le plus âgé passager qu’elle ait eu avait 90 ans. Pas de douche, le camion s’arrêtent presque tous les jours dans des auberges de jeunesse et tous les repas se prennent dehors sur des tables pliantes. D’ailleurs Rita et Markus (le chauffeur) nous invitent à dîner.

A 19h nous arrivons donc avec chacun notre assiette creuse et une cuillère, au menu : soupe de lentille-saucisse. Miam !! Nous partageons la table avec les plus jeunes du groupe : Margareth, Marion et Michel. Marion en est à son 4ème circuit, elle est déjà allée 2 fois en Afrique avec le Rota Hotel.

Après avoir saucé notre assiette, nous les remercions tous et très content nous retournons dans notre chambre finalement luxueuse et bien chauffée.

21-23 décembre

Je consacre ces trois jours à réfléchir à la suite de mon voyage. Je voulais partir à l’aventure sans rien planifier mais je me rends compte que c’est contre ma nature et que de toute façon il faut bien que je décide où aller ensuite : soit je remonte par le Chili vers le Pérou et ensuite l’Equateur, soit je prends un avion et je remonte par la côte Est du Brésil. Choix difficile. Toutes les heures je change d’avis.

Finalement, après avoir rencontré à El Chaltèn, un couple de brésiliens puis 2 couples de français vivant au Brésil très sympas (contre zéro chiliens ou péruviens), je me décide pour le Brésil. Je prends donc un vol pour Buenos Aires et de là nous remontrons (sans doute via l’Uruguay) jusqu’au Brésil. Où exactement ? Je n’en ai aucune idée !

Pendant ce temps Max partage ses journées entre l’école (il fait une évaluation de math en un temps record !), la salle télé et des parties de jeux de société que je perds systématiquement (Uno, Dobble et Yatzee).

Seul événement marquant : Max découvre un scorpion dans la chambre caché sous sa chaussure… Notre hôtesse nous rassure en nous disant que c’est un bébé et qu’elle ne s’est jamais faite piquée. Mouais.

DSC01541

Tout ce temps nous comptons les heures (et bientôt les minutes) qui nous séparent de nos retrouvailles avec Myriam et Luca.

DSC01549

Moral: Après plusieurs gaufres et glaces: bon!

3 réflexions sur “Patagonie: El Chaltèn

  1. Quel bonheur de voir Max dévorer une gaufre !! Il ne faut pas rater les Dinosaures et les chutes d’Iguasu côté Argentine et côté Brésil. .C’est magnifique. Bises. MAMINA

    J'aime

  2. Je suis trop fan de vos aventures, sauf le scorpion. les M&M’s continuez à nous faire rêver, et prenez soin de vous. Bien affectueusement. Pierrot.

    J'aime

  3. Le ven. 15 janv. 2016 à 14:31, Jeanne Rabinovitch-parel a écrit :

    > > ———- Forwarded message ——— > From: Jeanne Rabinovitch-parel > Date: ven. 15 janv. 2016 à 13:31 > Subject: Re: [Nouvel article] Buenos Aires la belle > To: vivre l’aventure comment+lrhowfq8o4qpdfw3mgyq-ll@comment.wordpress.com> > > > Je reçois tout juste ton dernier « vivre l’aventure ». > Avez vous reçu mon mail « sécurité » ,ou ´je parle d’un article du journal  » > Le Monde » au sujet d’une épidémie d’une très > grave maladie à virus transmise par un moustique ,vecteur aussi de la > dengue et du chikungounia. > Elle sévit au Brésil Uruguay Gatemala, Costa Rica ,Colombie. etc…. > Il faut asperger vos vêtements avec un répulsif antimoustique. > Renseigne toi. > Cette maladie. provoque de graves troubles neurologiques chez les adultes > et enfants. > > T’es blogs sont très intéressants. > > > Je vous embrasse tous les deux. > MAMINA > > Le jeu. 14 janv. 2016 à 15:13, vivre laventure <

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s