Antarctique: Les îles Malouines (Falkland Islands) – New Island

Jeudi 3 décembre

Le bateau arrive en vue des Malouines très tôt ce matin. L’Archipel des Malouines est situé au sud-est de l’Amérique du sur, au niveau de la latitude 52°S. Il a été découvert par une expédition espagnole au XVIème puis 200 ans plus tard des marins de St Malo, les Malouins, l’occupèrent et lui donnèrent son nom avant que le Royaume-Uni ne le conquiert en 1833 et les renomment les îles Falklands.

Je n’arrive toujours pas à me remettre du décalage horaire et pour moi la nuit a été très longue et peu reposante. A 6h quand le réveil sonne je n’ai aucune envie de sortir du lit mais notre groupe (les rouges) est le premier à descendre à terre à 7h30. José nous l’a bien dit hier, nous sommes en expédition, pas en vacances.

Finalement, à 7h30, avec Max nous sommes prêts et même parmi les premiers, avec nos nouveaux amis, à débarquer sur le zodiaque pour New Island. Sur la plage un bateau démineur est échoué, un peu plus loin nous voyons quelques maisons. Le paysage me rappelle l’Irlande, c’est un paysage de landes dénudées. Nous prenons un chemin qui nous mène de l’autre côté de l’île, les premiers oiseaux que nous voyons sont des ouettes de Magellan (sorte d’oies), il y a aussi quelques lapins.

Après un petit kilomètre nous arrivons à destination : une falaise couverte d’oiseaux en train de couver leurs œufs. Le spectacle est fascinant, à perte de vue des milliers d’oiseaux. A droite il y a principalement des cormorans, ils sont noirs avec des yeux bleus mais au milieu d’eux il y a aussi des gorfous sauteurs, très amusant avec leurs plumes jaunes mais des yeux rouges assez inquiétants. J’en vois un qui va piquer des brindilles à son voisin pour les mettre dans son propre nid et si le voisin réplique il lui tire les plumes !

Les gorfous se déplacent en sautant et c’est impressionnant de les voir gravir ainsi cette falaise si verticale.

Ils protègent de leur mieux leur oeufs car le moindre moment d’inattention est fatal, les prédateurs sont au taquet et hop un skua vole un œuf qu’il dévore devant nous… Max est outré.

(Photos de Lorraine – même sans indication de ma part les plus belles photos sont de cette talentueuse photographe)

Sur la gauche de la falaise de magnifiques albatros à sourcil noirs couvent leurs œufs. Ils ne paraissent pas très grand leurs ailes repliées mais dès qu’ils les déploient, leur 2m d’envergure les rendent très intimidants.

Les deux heures à terre passent bien trop rapidement et nous devons ré-embarquer sur l’Austral pour une courte traversée .

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s