Rio de Janeiro

Jeudi 10 – Vendredi 18 mars 2016

8 jours à Rio… cela peut paraître long. Mais c’est sans compter sur cette inertie qui est maintenant la mienne. Je suis presque allergique aux visites. Max cela lui va plutôt bien.

Nous passons donc les premiers jours à la plage (notre appartement se trouve entre Copacabana et Ipanema…), avec juste une petite visite dans un nouveau musée un jour de pluie. Nous faisons aussi la connaissance de Josy. Josy est la voisine de ma sœur à Paris et comme sa fille habite Rio, elle passe 3 mois par an ici ! Elle est adorable et nous invite dès le premier soir à dîner. Max adore, d’autant plus que son  appartement est magnifique alors que le notre est assez (selon lui) moche ! Elle propose aussi de faire notre lessive, ce qui m’arrange bien car je n’ai pas trouvé de laverie dans le coin.

Nous avons aussi la chance de croiser Alain (qui apprend à Max à jouer aux échecs et à tenir sur les mains) juste avant son retour en Europe.

Pour le reste… Finalement Max me convainc d’aller visiter quelques sites, il veut surtout voir le Christ. Malheureusement nous essayons d’y aller 2 fois et il est à chaque fois dans les nuages ; la première fois nous terminons au jardin botanique (bof, à part de petit singes en liberté) et la deuxième fois nous allons finalement au Pain de Sucre où il y a un petit peu moins de nuages.

La vue du Pain de Sucre est jolie mais ce qui plaît finalement le plus à Max c’est d’être dans les nuages (au sens propre !). Par contre quand nous redescendons, il se met à pleuvoir à torrent. Et pas une courte averse. Des cascades se forment sur le pain de sucre. Les voitures rapidement ne peuvent plus circuler. Et avec Max nous sommes trempés et gelés. Il n’y a rien à faire qu’attendre… 3h !! Finalement, comme la pluie ne s’arrête pas, j’achète 2 imperméables (style sac poubelle) et nous commençons à rentrer à pied. Nous avons de l’eau jusqu’aux genoux. Heureusement, après une demi heure de marche, la pluie se calme (enfin !) et nous trouvons même un taxi qui accepte de nous prendre !

Finalement la veille du départ, nous décidons d’aller voir le Christ même si le temps est toujours aussi couvert. Nous voulons y monter à pied mais le chemin n’est pas praticable à cause des inondations de la veille. Nous y allons donc en train. La statue du Christ est immense et dans les nuages ; cela lui donne une impression « d’apparition ». Un rayon de soleil nous permet quand même de le voir en entier mais malheureusement pas la belle vue sur Rio. Pas grave, ce n’est que partie remise !

Il est déjà temps de refaire les valises : direction l’Équateur où nous allons retrouver Magali et son fils Aleksander !!

Vues prises de l’avion…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s